24 juin 2010

La face cachée d’une expo hors norme.

En entendant parler de l’expo, et à la perspective d’aller voir l’exposition universelle de Shanghai, on se renseigne forcément en consultant divers articles, sites et photos. Elle nous apparait alors comme une petite ile de paradis, lieu de verdure, de calme et de sérénité. On nous donne l’image de plusieurs pavillons subtilement éclairés dans un décor somptueux et sous un ciel d’un bleu pur.

Mais en arrivant à l’expo, c’est le plus souvent au milieu de plusieurs voitures et sous un ciel gris perle. De plus, la foule est impressionnante. Dans les queues, on se sent emprisonné, étouffé parmi toute cette foule massée sur les barrières.

Ensuite, les pavillons sont bien sur gigantesques et absolument magnifiques, mais soudain beaucoup moins éclairés et mis en valeur que dans les magasines. On a le choix entre un admirable pavillon coloré ou un parfait bloc de béton coincé entre deux arbres.

L’ile de paradis est en fait une « ville dans la ville », avec les routes, les bus, les feux de circulation et les trottoirs nécessaires à la bonne entente et la bonne organisation des flux massifs de visiteurs. Les arbres sont bien sur présents et les parcs nombreux, mais l’ambiance, les odeurs, le paysage est celui de la ville.

Heureusement, aller à l’expo est aussi une formidable expérience, une chance extraordinaire que de pouvoir voir toutes les cultures, les visages et les traditions de chaque pays de notre humble monde sans bouger de chez soi. Alors que vous vous attendiez à une ile aux couleurs chatoyantes ou à une ville enfumée, rendez vous à l’expo pour vivre une expérience hors du commun !

 

Perrine Vrignaud 3eA

Posté par expoexpress2010 à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La face cachée d’une expo hors norme.

Poster un commentaire